Historique

Au milieu des années quatre-vingt dix, le Gouvernement comorien, avec le soutien du Fonds International de Développement Agricole (FIDA) a mis en place un projet d’Appui aux Initiatives Economiques de Base (AIEB) avec ses deux composantes complémentaires : Appui aux initiatives économiques et Finances Rurales.

Cette deuxième composante avait pour mission de créer des institutions financières décentralisées capables de collecter et mobiliser l’épargne locale qu’elles restituent sous forme de crédits destinés à financer des activités productives et des activités génératrices de revenus en vue d’améliorer le niveau de vie des familles défavorisées. Les premières institutions furent créées en 1997 à Ngazidja, soit quatre (4) MECK.

En 1999, l’Agence Française de Développement (AFD) a montré son intérêt à apporter son soutien financier et institutionnel aux MECK et a signé, en 2000, une convention avec le Gouvernement Comorien.

Entre temps, le FIDA qui s’était retiré de ses activités aux Comores en 1999 suite au refus du Gouvernement de rembourser les intérêts de sa dette y est revenu en 2002. Les efforts conjugués de ces deux partenaires d’une part et du gouvernement comorien d’autre part ont permis l’extension du Réseau dans l’ensemble de l’archipel et porté de quatre (4) à douze (12) le nombre de Mutuelles créées et opérationnelles à la clôture du Projet en 2012.

Pour suppléer le Projet AIEB et pérenniser ses acquis, un organe faitier fut crée en 2003, l’Union des MECK, avec comme principal objectif le maintien et la consolidation des Mutuelles d’Epargne et de Crédit.

Durant les trois premières années (2004-2007), le fonctionnement et l’équipement de l’Union des MECK ont été assurés en partie et de manière dégressive grâce aux reliquats des subventions des deux partenaires FIDA et AFD et en partie grâce aux contributions des MECK.

A partir de 2008, l’Union des MECK est devenue entièrement autonome et vit grâce aux contributions des Meck aussi bien pour son fonctionnement que pour l’investissement.

Le réseau a été agrandi par la création de deux nouvelle MECK, portant à quatorze le nombre d’instituions affiliées. En outre, et en vue de rapprocher davantage les services aux populations nécessiteuses, cet effort de maillage du territoire s’est poursuivi par l’ouverture de dix (10) points de service faisant du Réseau MECK une véritable institution financière de proximité. Le réseau totalise aujourd’hui 24 points de distribution.

Leader sur le marché financier, le Réseau MECK ne cesse de déployer des efforts pour l’inclusion financière de la population. La diversification des produits de crédit et d’épargne ainsi que la multiplication des partenariats pour les transferts de fonds internationaux visent à toucher le plus grand nombre de population qui ne trouve pas de réponses à leurs besoins dans le système financier classique.

Leave your comments

Post comment as a guest

0

Comments