Tél : +269 773 36 40 | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Mot du Président

L'evolution du réseau Meck depuis la création des quatre premières en 1997 a connu un franc succès parce qu'il répondait à un besoin réel avec des produits et des conditions adaptés au milieu social.

L'institution a traversé sa prémière crise lorsque les bailleurs se sont retirés une première fois en 1999. Les cadres du projet AIEB (Appui aux Initiatives Economiques de Base) et les élus de l'époque se sont mobilisés pour rechercher des financements afin d'assurer la survie de ces caisses.

Le retour des partenaires, en 2001 notamment le FIDA et l'AFD,  a permis de reprendre l'encadrement des Meck existantes et de créer de nouvelles. C'est à cette époque que, par un concours heureux de circonstances, j'ai rejoint l'équipage au bord du bateau. Appuyé par les bailleurs, les dirigeants  volontaristes, engagés et bénévoles ont créé l'Union des Meck en août 2003 pour relayer le projet, qui devait clôturer en juin 2004, et pérenniser les acquis en assurant les missions de controle, d'encadrement, de  suivi, d'inspection-vérification et supervision des Meck de base d'une part, et pour la création des nouvelles MECK, d'autre part.

C'est le lieu de rendre un hommage merité  aux pères fondateurs en particulier le docteur Mohamed Rachad, Abdourahim Said Bacar, Ismael Saandi, Souleimane Mohamed, Youssouf  Madi, Hadji Hassan.

Un premier pari fut gagné lorsque le réseau a pu  se prendre en charge  en finançant la structure faitière entièrement  par les contributions des membres.

Cette appropriation réussie a suscité une fierté nationale et une confiance redoublée des bénéficiaires. Cette croissance rapide a bouleversé notre façon de gérer les opérations et rendu obsolète nos outils de travail. Nous sommes devenus malgré nous un géant aux pieds d’argile.

Un vaste chantier s’est alors ouvert pour moderniser notre système des opérations et gérer la croissance.
Aujourd’hui ce second pari est en passe d’être gagné puisque la plupart de nos caisses affichent des résultats qui sont très encourageants. A elle seule, le fleuron de notre flottille, la Meck Moroni navigue déjà avec succès sur la place financière et rivalise avec les banques classiques. Pendant ce temps l’Union des Meck notre vaisseau amiral se structure en interne pour répondre aux enjeux du présent et aux défis du futur.


Je me permets ici de paraphraser Thomas Jefferson pour finir en disant que les rudes flancs de notre vaisseau ont été mis durement à l’épreuve. Nous l’engageons maintenant dans la voie de la professionnalisation. Il prouvera par la beauté de son allure, l’habileté de ses constructeurs.


Omady Sidi 
Le Président de l’Union des Meck